Quel est le taux de délivrabilité moyen observé sur le marché ?

La délivrabilité est devenue l’enjeu numéro un de tous les professionnels en marketing direct.

  • La délivrabilité des courriers postaux :
En Octobre 2011, le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe) a constaté une augmentation du taux de PND (Plis Non Distribués, anciennement NPAI) lors d’opérations courriers : le taux de PND acceptable est à présent fixé à 7% au lieu de 5% auparavant pour les NPAI. La qualité de la remise postale est pointée du doigt comme la première cause de l’augmentation de ce taux. Sachez qu e chez Easyfichiers, nous nous engageons à remplacer tout contact en erreur au delà de 7% d'erreur, en savoir plus.

 

  • La délivrabilité des emailings :

Le taux de distribution des emails en boîte de réception se situe actuellement à 86%. Si l’on se concentre sur les boîtes de réception professionnelles (BtoB), ces dernières restent difficiles à atteindre, avec seulement 80% de taux de distribution des emails (en 2009 ce même taux était de 75%). Les multiples méthodes de filtrage utilisées par les entreprises font que la délivrabilité vers les boîtes de réceptions professionnelles reste un défi très concret.

 

La réussite d’une campagne, qu’elle soit par courrier ou par emailing, tient à de nombreux facteurs : la qualité du fichier, la pertinence du ciblage, le message, le routage pour l’emailing, la qualité de la distribution postale pour les courriers…